Chuck Norris

Chuck Norris n’a pleuré qu’une seule fois : le jour où il a compris qu’il n’aurait jamais d’adversaire à sa mesure.