Comble d’un mathématicien

C’est quoi le comble d’un mathématicien ?
Se coucher avec une inconnue et se réveiller avec un problème !